El commandante

Cher élève d’une certaine classe,

En écoutant ce matin les nouvelles, j’apprends que les employés d’une entreprise se sont mis en grève pour réclamer le départ de leur directeur jugé trop autoritaire…Peut-on vraiment virer quelqu’un au seul motif qu’un collectif de personnes ne l’aime pas ?

Cette question m’a renvoyée des années en arrière et a ravivé le souvenir de toutes tes tentatives de putschs. La première est à l’occasion d’une question posée : tu n’apprécies pas d’être tiré de ta torpeur, hurles au complot et au délit de faciès. Je te conseille de changer de ton parce que je ne suis pas ta camarade et tu me rétorques que tu n’aurais pas aimé de toutes les façons être le mien. Sentiment partagé, je te rassure mais tu ne comprends pas, après moult tentatives de la communauté scolaire, que je suis une adulte au même titre que ton proviseur, que tu me dois respect et obéissance. T’interroger fait partie de mon métier et souffrant de « cyclothymie aggravée », cela peut se produire à n’importe quel moment et pas seulement quand tu es disposé. La deuxième fois, la plus marquante, se déroule en plein conseil de classe où ta maman m’invective en Direct Live pour me dire que je fais mal mon travail, que m’avoir eu 2 années consécutives contribue à ton dégoût pour la matière et excuse ton manque cruel d’investissement. Elle a évidemment porté plainte au rectorat et t’invite à faire de même dès que tu en éprouveras le besoin; tu deviens alors d’une transparence glaciale et t’y prendras à deux reprises pour obtenir ton bac. La dernière en date se déroule au début de l’année, où réalisant avec angoisse tu aurais à travailler le week-end, tes camarades et toi vous concertez pour exiger d’une seule voix que je donne moins de devoirs (2 par trimestre), moins d’interros ( 2 par trimestre) et des polycopiés (ta main a tendance à se crisper au bout de 10 lignes d’écriture). Tu vas me dénoncer auprès de mon administration et me mets d’office sur la liste noire des « profs qui font bosser ». Ce que tu n’avais pas anticipé c’est que la charte de bonne conduite que tu as à peine lue mais que tes parents et toi avez signée en début de l’année garantit mon droit à gérer librement ma classe. Alors maintenant sors tes doigts de ton cul et au boulot! 

Article lu 8 fois

Face-cussions

réactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :