Mon rêve familier

Cher élève d’une certaine classe,

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant d’une journée inconnue et que j’aime et qui m’aime. Je me lève fraîche et rayonnante de bonheur à l’idée de passer une journée en ta compagnie. La route est dégagée, les automobilistes sont assez courtois pour utiliser leurs clignotants et la file de droite. Ils ne s’arrêtent plus dans les ronds-points, n’accélèrent plus quand ils ont un stop.

A mon arrivée, la voiture de gendarmerie a disparu, je trouve une place de parking juste à côté de l’entrée. Tous les élèves sont soit en cours, soit en permanence. Je regagne ma salle où m’attendent 18 élèves tous aussi motivés les uns que les autres et disposant d’une calculatrice ayant des piles neuves. Je fais mon cours sur un tableau numérique avec tous ses ustensiles. Je me sens utile, que dis-je, comblée d’avoir fait sur une heure, 50 minutes d’enseignement où tes yeux n’ont cessé de s’illuminer. Et puis je me réveille.

Tu fais souvent ce rêve étrange et pénétrant que tu n’as pas besoin de travailler pour réussir. Tu te lèves frais et rayonnant de bonheur à l’idée de passer une journée sans moi. Burger King, Snack Elisé et Mac Do se disputent le marché pour te nourrir gratos, l’option Belote/ Dominos a enfin été ajoutée comme épreuve du BAC. Toutes les salles de cours sont équipées de stations I-pod avec enceintes BOSE, de prises disponibles pour recharger ton téléphone portable et de professeurs qui défilent au gré de tes envies.

 Tes perspectives de carrière sont multiples : testeur de jeux vidéos, footballeur professionnel, chirurgien esthétique ou gagnant à l’Euromillions (aurais-tu été si peu attentif pendant le cours de Probas o.O ?). Et puis je te réveille.

Tout d’abord, je te rappelle que la sieste n’existe plus depuis la grande section de maternelle alors tu peux m’essuyer ce filet de bave qui coule sur la table. Puis j’enchaîne avec ta courbe de résultats qui ressemble plus au synopsis du film Abyss -secrets des profondeurs qu’au profil majestueux de la montagne dans la Reine des Neiges.

Loin de moi l’idée que l’équation « scolarité brillante = réussite dans la vie » fonctionne à tous les coups mais avoue que c’est quand même plus dur de défendre ton cas quand tes exclamations et ta vente de substances prohibées sont tes seuls points forts.

Article lu 28 fois

Face-cussions

réactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :