Le roi Vaval et les 40 jeûneurs

Cher élève d’une certaine classe,

J’espère que tu as pu récupérer de tes vacances de Carnaval qui, d’après tes photos Facebook qui ne sont toujours pas privées, se sont très bien passées. Je te donne un scoop : moi aussi j’ai eu ton âge !!! A l’époque j’ai profité à fond des soirées en tout genre précédées et/ou suivies de vidés endiablés et j’ai chanté des paroles « malélivé » avec ferveur. Depuis, je calcule les jours qu’il me faudrait pour me remettre d’une nuit blanche et je choisis mes sorties avec la précision d’une horloge suisse.

 Ta re-conversion, une fois Vaval brûlé, a été des plus spectaculaires : le serre-tête en gode rose (dont tu te coiffais fièrement en bas résille et string fluo) a laissé place au chapelet bleu que tu portes désormais autour du cou, les chansons sur Marvin et Nabilla ont été remplacées par chants de louanges, le confessionnal de ton église est devenu ton rince-foi. Peut-être as-tu pris l’engagement pendant la période de Carême de manger du poisson le vendredi et d’arrêter de jouer (5 minutes) avec ton portable. L’important est que tu donnes du sens à ta démarche et que tu reviennes dès lundi matin avec les meilleures intentions.

Je parie que ta première question sera si j’ai passé de bonnes vacances, ta deuxième si vous m’avez manqué et que tu auras le besoin urgent de crier à toute la classe que tu m’as vu en soirée. Ce à  quoi je répondrai avec la fraîcheur d’un bonbon Kiss Cool que mes vacances ont été très reposantes (aucune chance que je te remette ton devoir!), qu’elles ne sont bonnes que si je m’éloigne de toi et que j’espère que tu n’as pas été trop choqué par toutes les gentilles choses que j’ai dites sur ta maman.

En attendant notre prochaine rencontre qui s’annonce très matinale et en cette veille de rentrée, je me contenterai aujourd’hui de lever mon verre (rempli de Champomy) à ma santé et de savourer pleinement ma journée d’anniversaire…Mon Dieu, que votre volonté soit fête !

Article lu 9 fois

Face-cussions

réactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :