Kon Lanta

Cher élève d’une certaine classe,

Aujourd’hui n’était pas un jour où j’avais spécialement envie d’aller bosser. En fait, cela fait quelques temps que je remets mon travail en question, me demandant pourquoi je devrais t’accorder quelques heures par semaine pour corriger tes copies alors que tu ne fous absolument rien pendant et en dehors de mes cours. Pourquoi m’évertuerais-je à penser à ta construction mentale quand je sais pertinemment que la seule chose que tu fais de tes journées est te divertir ?

Mais bon, ma conscience professionnelle me pousse à faire quelques efforts ; ainsi, ce matin, je me lance dans la vérification des cahiers et constate que sur 28, 4 sont complets, je donne des exercices d’application que je corrige, je répète inlassablement la leçon façon diffusion radio du dernier tube de Maître Gims en espérant qu’au troisième passage, ton subconscient l’aura peut-être imprimée. Bref, je suis animatrice, candidate et juge de mon propre jeu.

Les règles étant que si tu n’as pas ton matériel, tu demandes à tes copains, je te prie de bien vouloir passer ton manuel à ton camarade pour qu’il puisse suivre. Et là, surprise !!! Une paire de neurones usagés viennent de se connecter : « Non Madame, je refuse ! Il n’avait qu’à amener son livre. Mon livre, je l’ai payé et je fais ce que je veux avec ! ». Première question qui me vient à l’esprit : si tu es déjà indépendant financièrement, que viens-tu chercher à l’école ? Deuxième question : existe-t-il un collier d’immunité qui te permet de me parler de la sorte alors que je te tolère quand tu ne prends aucune correction, que tu bavardes et que tu ne fais pas son travail?

Je tente une dernière fois la médiation et j’obtiens une réponse identique. Inutile de te dire que tu passes directement en conseil (des Jaunes), que j’ai voté contre toi et que ma décision est irrévocable. Alors prends ton sac-flambeau neuf et dégage ! Petit conseil à toi-même : Le jour où il pleut de l’intelligence, surtout sors nu.

Article lu 39 fois

Face-cussions

réactions

Laisse un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :