Lâche éprise

Cher élève d’une certaine classe,
Comme tu as pu le remarquer cette année, je n’ai pas vraiment eu le temps de t’écrire pour te donner le fond de ma pensée. Ce ne sont pas les sujets qui m’ont manqué; bien des fois j’ai voulu t’adresser un mot concernant ton attitude passive face au tableau (qui, comme Dieu, ne te répondra pas) ou te couper trois doigts quand tu as débarqué avec ton handspinner censé focalisé ton attention ( Youhou, regardez les autres, j’en ai un !!!) , sans parler de notre prise de bec mémorable où tu as nié sans ciller avoir utilisé ton portable alors que ta table était en face de mon bureau avec personne devant (Une fillonnade avant l’heure, quoi).
Mais vois-tu cette année, j’ai été sommée de retourner aux besoins de base : boire, manger et m’occuper de mon bout’chou. Toutes mes journées ont été consacrées au bonheur de mon petit bébé d’amour qui m’a volé une bonne partie de mes nuits (mais qui illumine ma vie) et la quasi-totalité de mon cerveau non sans y faire germer quelques graines de bon sens :
– 8h de sommeil ça peut se prendre aussi la journée et ce quel que soit le lieu.
– Quand je me trouve submergée, je dois me focaliser sur ce qui a vraiment besoin d’être accompli.
– Les élèves ne sont pas mes enfants alors pas la peine de ruiner ma santé à leur expliquer l’intérêt de l’école.
Tout manquement à l’une de ces règles a été sanctionné par un défaut de réveil, une grande frustration doublée d’un sentiment d’inutilité et quand il m’arrivait d’ignorer les 3, ça a donné le dernier petit mot que je t’ai adressé.
Alors tant pis si je n’ai pas su te transmettre l’amour des maths, si je n’ai pas pu te communiquer mon énergie débordante et si je n’ai pas défendu tes intérêts quand l’ambiance de classe était mauvaise. Aujourd’hui je célèbre ma lâcheté parce qu’après tout, un lâche est un individu dont l’instinct de conservation agit normalement.

Article lu 54 fois

Face-cussions

réactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :