Cher élève d’une certaine classe,

Je me suis rendue compte avec les années qu’un bon cours de Maths est un peu comme un stand up : il faut dire des choses sérieuses (cours, définition, formules…) mais aussi casser le rythme avec des vannes pourries du style « Que dit un homme complexe à une femme réelle ? Viens danser ! »  et des anecdotes croustillantes. C’est ainsi que j’ai appris que la vraie raison pour laquelle T. n’avait pas fait son devoir maison était que son copain lui prenait tout son temps (et sa bouche par la même occasion) et non pas qu’elle était rentrée tard de son audition et qu’elle n’avait pas trouvé son livre.

(suite…)

Article lu 57 fois