Cher élève d’une certaine classe,

Je devrais commencer ma lettre avec mes traditionnels vœux de réussite dans les études, de sagesse et surtout de santé mais cette année le cœur n’y est vraiment pas. Nous avons fini l’année 2014 avec un fait divers qui m’a glacé le sang et profondément touché : la disparition suivie du meurtre d’une enseignante dans des conditions assez troubles. Cette semaine-là, j’étais Francette, une enseignante impliquée, une grand-mère pleine de joie et de gaité. (suite…)

Article lu 12 fois