Moi,prof et méchante

2ede8a96af875e25d1f76ff91edf7b4bCher élève d’une certaine classe,

C’est à mon grand regret que tu m’as appris ce matin que je n’étais qu’à la troisième position des profs les plus sévères de la classe ; apparemment quelqu’un t’obligerait à dire bonjour quand tu arrives et au revoir quand tu quittes la salle. Et moi qui pensais que j’avais mis le paquet ! 

Obligation de ramasser toutes les cochonneries qui traînent autour de la poubelle quand tu t’improvises basketteur et que tu rates un panier, obligation de nettoyer toute la table quand je te vois écrire dessus, obligation de remettre le cahier d’appel à la vie scolaire et ce, même le vendredi après-midi. Tu avais pourtant commencé à me faire plaisir : tu me regardais d’un air horrifié quand je venais jusqu’en permanence te chercher, tu avais crié au scandale quand, après une journée d’absence, je t’avais proposé de rattraper les heures, tu avais attrapé des sueurs froides en découvrant que je pouvais faire cours, même avec UN seul élève. Mon sourire était catalogué de suspect quand, voulant réclamer le silence, je m’asseyais tranquillement derrière mon bureau.

Merci à toi de me donner un nouvel objectif autre que de te faire réussir à aimer les maths et trouver ta voie dans la vie. Comme disait mon pote La Roche quand on discutait la semaine sur Whatsapp, « Il y a de méchantes qualités qui font de grands talents » .

Article lu 61 fois

Face-cussions

réactions

Laisse un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :