Humble mais pas trop

Image result for chuck norris moviesChère élève d’une certaine classe,
Après une pause largement méritée, me voici de nouveau sur les bancs de l’école pour une année scolaire sur un site exceptionnel par sa vaste étendue (plus aucune prof ne porte de talons !) , par l’accueil de sa population autochtone et par sa gestion exemplaire du parc automobile(s’armer de BEAUCOUP de patienceImage result for stuck in traffic gif concernant la sortie à 17h30) .

Poussée par ma conscience professionnelle et surtout par ma mère, j’ai repris deux jours avant les vacances de Toussaint histoire de faire connaissance avec toutes mes classes et te mettre, ainsi que tes petits camarades, dans l’ambiance des cours que je dispense. Et j’avoue que vu les phénomènes que j’ai rencontrés, j’ai matière à écrire quelques billets doux si ma nouvelle fonction me le permet. Mais aujourd’hui, je me suis penchée sur ton cas.

Je te remercie pour ton sourire et ta bonne humeur dès ton entrée en classe. J’ai beaucoup apprécié que tu me montres le cours que ma remplaçante vous a donné et les exercices qu’il y avait à faire pour le jour même. Là où ma perplexité se fait vive est le moment (fin de cours) où tu te rapproches de mon bureau pour me questionner sur ma gestion de classe. L’intitulé exact était : « Madame, est-ce que vous pouvez prévoir des exercices supplémentaires pour moi car j’ai tendance à finir vite et à m’ennuyer en classe ? Et quand je m’ennuie, je prends mon livre et je lis ». Sacré bleu ! Voilà qu’on me colle une surdouée sans qu’on m’en avertisse ! Comment vais-je faire ???

Je te rassure, je ne vais pour l’instant pas changer grand-chose ; disons que ma maigre expérience (15 ans déjà) a fait de moi quelqu’un extrêmement prudent et que j’attends des preuves irréfutables de ton charisme (tes deux années d’avance n’y changeront rien). Rien ne ferait plus plaisir que de t’aider à exploiter toutes tes capacités et t’inscrire aux nombreux concours réservés aux filles. Maintenant, je n’ai pas besoin d’attendre ta note à MON devoir pour savoir ce dont tu as besoin tout de suite : l’humilité.

C’est bien beau de crier fort, à peine l’énoncé écrit au tableau, que tu as fini l’exercice mais si c’est pour que je corrige tes ratures parce que tu n’arrives pas à rédiger un MINIMUM et que tu me fasses des erreurs de signe à chaque changement de ligne en scandant « ah oui, effectivement », tu me SAOULES! Alors respire, relis-toi, compare tes résultats avec tes potes histoire de leur expliquer s’ils n’ont pas compris. Cela te permettra de te sociabiliser un minimum et ne pas atteindre le célèbre degré de suffisance de Chuck Norris qui appelait son sexe l’élève…car l’élève dépasse le mètre. Image result for bored funny

Article lu 137 fois

Face-cussions

réactions

Laisse un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :